No et Moi de Zabou Breitman

Fiche technique du film

  • Date de sortie : 17 novembre 2010
  • Titre original : No et moi
  • Réalisation :Zabou Breitmam (faire une courte biographie)
  • Scénario :Zabou Breitman et Agnès de Sacy d’après le roman de
  • Genre : film dramatique
  • Producteur :Frédéric Brillion, Michel Saint-Jean et Gilles Legrand
  • Durée : 1h45

Synopsis

Lou est une jeune fille de 13 ans surdouée et plutôt timide. Sa
mère est dépressive. Pour faire un exposé sur le thème des
SDF et de leur quotidien, elle interviewe Nora, jeune fille de 19 ans sans famille et à la rue. Elle apprend à la connaître, devient son amie et s’arrange pour que ses parents l’héberge chez eux afin qu’elle puisse trouver un travail.

"No et Moi" n’est pas un film moralisateur. Il s’agit surtout de la prise de conscience par une adolescente de la dureté de la vie. Hormis la vie des SDF, le film aborde d’autre thème assez sombre comme l’absence d’amour maternel, la mort d’un enfant ou encore le mal être adolescent.

Faire ici une petite comparaison avec le roman

Téléphone et le rock français des années 1980

La bande originale de No et moi se montre on ne peut plus éclectique.

Du spleen de Portishead à la balade finale composée par la fille de la réalisatrice Zabou Breitman, en passant par des reprises classiques de titres de Metallica, on remarque cependant qu’elle fait la part belle au rock. Il n’est donc guère étonnant que l’on fasse souvent référence dans le film au plus important groupe de rock français des années 1980, Téléphone.

Lucas multiplie par exemple les allusions au père de Lou, qu’il imagine être Louis Bertignac, le guitariste du groupe. De même, quand Lou retrouve No chez Lucas après son départ de chez les Bertignac, c’est au rythme d’un des tubes de Téléphone, « Ça c’est vraiment toi » que les trois amis célèbrent le retour de No. En effet, bien que dissous depuis 1986, Téléphone continue de vendre des disques par milliers en France et dans les pays francophones, inspirant nombre de jeunes du rock hexagonal.

La chanson de Louis Bertignac "Cendrillon" rappelle d’ailleurs la descente aux enfers d’une jeune femme tout comme le personnage de No l’a vécue.

Cf explication de texte sur "Cendrillon"

Voir en ligne : Cendrillon de L. Bertignac