La rédaction au brevet

La rédaction au brevet


Ecrire un récit 

il faut structurer un récit :

- la première partie correspond à la situation initiale qui donne le plus de renseignements possibles : qui ? Où ? Quand ? Avec qui ? Dans quelles circonstances ? Dans quel but ?

-Les faits sont ensuite rapportés en plusieurs paragraphes, le plus souvent de manière chronologique. Il faut enchaîner les paragraphes par des adverbes variés : ensuite, puis, alors, néanmoins, enfin ...

- On termine en général par quelques lignes qui ferment le récit et qui constituent la situation finale .

-On peut enrichir un récit par des passages de dialogue, de description, d’analyse des sentiments, d’argumentation. Ils doivent toutefois rester brefs pour ne pas éloigner trop longtemps l’attention du lecteur de la suite des événements.

Ecrire un dialogue

Dans un dialogue, les personnages parlent au discours direct ; les temps les plus souvent utilisés sont donc le présent, le passé composé , le futur et l’impératif.

Le plus souvent, un dialogue s’insère dans un récit qui présente les locuteurs et les circonstances de la rencontre.

Il faut absolument éviter les réparties banales : « bonjour, ça va ? Oui, ça va et toi.. »

Un dialogue doit faire avancer l’action , mieux faire connaître les personnages.

La présentation d’un dialogue obéit à une disposition particulière :

• après la dernière phrase du récit, il faut mettre : et aller à la ligne pour la première prise de parole.
• avant le début de la première parole , il faut ouvrir les « »
• lorsque le second personnage intervient il faut aller à la ligne et commencer par un -
• vous ne fermez les « » qu’à la fin de l’échange.
• Il faut aussi varier les verbes introducteurs de parole, utiliser des pronoms pour éviter les répétitions et surveiller le niveau de langue.

Ecrire un passage argumentatif.

Il s’agit de présenter, sous forme de dialogue ou non, une réflexion ordonnée sur un problème précis.

La structure du paragraphe argumentatif est souvent la suivante :

je pense que... et vous exposez votre idée ou thèse.
• je prouve mon opinion en donnant des arguments.
• je l’illustre par des exemples.

Donner son opinion ne suffit pas. Il faut être capable d’envisager d’autres points de vue que le sien, de démontrer ce qu’on avance par des arguments et de trouver des exemples adaptés, tirés de votre expérience, de vos lectures, de vos connaissances...

Les exemples sont des situations concrètes qui viennent à l’appui de ce que vous venez de dire. Ils sont introduits par par exemple, on le voit bien quand, je m’en suis rendu compte lorsque...

Il faut éviter une réflexion trop hâtive ou trop superficielle.